Léa et Andrés, en couple aux manettes de la nouvelle épicerie Cœur

epicerie saine paris 11 semaest
coeur epicerie saine paris 11 semaest
coeur epicerie saine paris 11 semaest
epicerie saine paris 11 semaest

Photos : Matthieu Gauchet

Elle s’appelle Kim-Léa – ou simplement Léa – Dinh Mejia et lui, c’est Andrés Mejia. Elle est Parisienne, lui est Colombien mais c’est aux Etats-Unis qu’ils se sont rencontrés, alors que tous deux étudiaient à l’université le marketing et le commerce international tout en jouant au tennis pour financer leurs études. Depuis, ils ne se sont plus quittés, jusqu’à ouvrir deux commerces ensemble : un coffee-shop aux inspirations colombiennes et, depuis peu, une épicerie de quartier, l’épicerie Cœur.

Léandrés puis Cœur

« Quand je suis rentrée à Paris il y a 7 ans, Andrés m’a suivie. Pendant un temps, nous avons tous les deux travaillé dans le marketing pour des start-ups, et puis nous avons changé de voie pour ouvrir notre coffee-shop il y a 4 ans, raconte Léa. Nous voulions vraiment retrouver un peu de Colombie à Paris, avec un café sourcé là-bas et torréfié sur place, toutes les deux semaines, par Andrés. » Léa, de son côté, cuisine alors des mets sucrés-salés d’inspiration anglo-saxonne et sud-américaine. Leur établissement, situé dans le 9e arrondissement, est baptisé « Léandrés », de l’union de leur deux prénoms.

Puis, quand le premier confinement a contraint le couple à fermer temporairement ses portes, une nouvelle idée a fait son chemin… « Dans notre quotidien, nous essayons de manger mieux, bio et de privilégier le vrac pour réduire nos déchets. Alors, pourquoi ne pas transposer ce que nous faisons déjà à une plus grande échelle ? » Dans leur épicerie bien nommée « Cœur » ouverte depuis août 2021, le couple propose toute une offre de produits vrac (biscuits, céréales, fruits secs, thé, café, légumineuses, oléagineux, etc.), de la crémerie (yaourts, lait, fromages), du miel, des confitures, des plats cuisinés en bocaux ainsi qu’une sélection de vins et de cidres. Des produits cosmétiques et d’entretien sont également disponibles.

Epicerie saine…

Autant que possible, Cœur propose des produits en direct des producteurs, sourcés par Léa et Andrés. « Nous sommes partis nous confiner dans la maison familiale, en Ardèche. Là-bas, nous avons beaucoup discuté avec les producteurs du coin et nous en avons ramené une belle sélection de produits ardéchois », explique Léa. Le couple s’est aussi tourné vers des spécialistes comme Réseau Vrac et le groupement Vrac’N Co pour compléter sa gamme.

Pour le café, l’épicerie Cœur peut compter sur l’expérience de ses fondateurs, qui ont à cœur de partager leur amour du café colombien comme ils le font depuis des années dans leur établissement du 9e arrondissement. « Nous créons bien évidemment des ponts entre nos deux commerces. Il n’est pas rare que des clients de l’épicerie qui apprécient notre café nous posent des questions et nous leur parlons de Léandrés. Inversement, la communauté qui nous suit depuis l’ouverture du coffee-shop a aussi été très présente à l’inauguration de l’épicerie Cœur », continue Léa.

… et conviviale

En plus de proposer une alimentation plus saine et respectueuse de l’environnement, Léa et Andrés ont voulu créer un espace chaleureux et accueillant. Face au verdoyant square Gardette, l’épicerie Cœur a donc mis l’accent sur une décoration avenante, rehaussée par des plantes de ci, de là. « Nous voulons que les gens se sentent bien et qu’ils aient envie de revenir. Nous leur proposons d’ailleurs des cafés en dégustation, pour ajouter une petite touche de convivialité à nos échanges. »

 

Coeur - Epicerie saine
18 rue du Général Guilhem, Paris 11e
Suivre Coeur sur Instagram