La céramique de créateurs ouvre boutique avec Estelle Loiseau

brutal ceramics céramique paris 11
brutal ceramics céramique paris 11
brutal ceramics céramique paris 11
brutal ceramics céramique paris 11

Crédit photos : Matthieu Gauchet / Semaest

Émerveillée par l’art de la céramique qu’elle a découvert lors d’une année sabbatique au Japon, cette architecte de formation a décidé de rentrer en France en ramenant dans ses valises une idée : créer un e-shop de pièces de céramique conçues par des créateurs. Après trois ans de développement en ligne, Brutal Ceramics a inauguré sa toute première boutique physique, rue Pétion dans le XIe arrondissement de Paris.

Renaissance d’un art

Le travail de la céramique n’a rien de nouveau, bien au contraire ! Mais tombé dans l’oubli en France, il retrouve ces dernières années ses lettres de noblesse grâce au travail de passionnés comme Estelle Loiseau, qui a (re)découvert cet artisanat ancestral alors qu’elle parcourait les coins les plus reculés du Japon, en 2016, et a su le remettre au goût du jour. « Pendant mon séjour là-bas, j’ai pris l’habitude de me promener dans les boutiques de céramique. J’adorais regarder la scénographie mettant en scène la vie quotidienne sur ces pièces exceptionnelles, et j’ai commencé à en faire la collection », raconte la jeune femme.

De retour en France, Estelle Loiseau cherche à poursuivre ses découvertes et part à la rencontre des céramistes de France. « Je voulais comprendre quelles étaient les techniques selon les régions et j’ai découvert un univers très riche. Pourtant, peu de sites ou de boutiques mettaient en valeur le travail de ces céramistes. Alors, j’ai eu l’idée de créer Brutal Ceramics », résume-t-elle.

Petites séries et pièces uniques

Le projet démarre en ligne, en 2018 : Brutal Ceramics est à l’origine un e-shop proposant des pièces de céramiques imaginées par des céramistes. « Dès le début, j’ai voulu proposer des collections sur les créateurs que j’appréciais et mettre des séries à la vente, pour ouvrir le monde de la céramique au plus grand nombre. »

Les pièces proposées sont disponibles en petites séries, et certaines pièces sont même uniques, comme ces vases créés par Emmanuelle Roule et qui marquent les esprits. Elles sont fabriquées main et sélectionnées avec soin par Estelle Loiseau, en collaboration avec leur créateur. Il s’agit aussi bien d’objets du quotidien comme de la vaisselle (assiettes, bols, mugs, tasses, théières, etc.) que d’objets de décoration tels que des vases par exemple.

Au fil des ans, Brutal Ceramics a étoffé son offre et propose désormais quatre à cinq collections par an. Cela représente un catalogue d’une centaine de références, soit environ un millier de pièces disponibles à la vente.

Avec une telle offre, il était temps de trouver un espace de stockage ! C’est chose faite depuis janvier 2022, avec l’ouverture de la toute première boutique Brutal Ceramics à Paris. « Et puis, ouvrir une boutique physique est un bon complément à la boutique en ligne, car beaucoup de personnes préfèrent voir les objets en vrai, les toucher, avant d’acheter », assure l’architecte parisienne.

Créateurs du monde entier

Avec le temps, l’offre de Brutal Ceramics s’est également élargie du côté des céramistes mis en avant. Aujourd’hui, Estelle Loiseau collabore avec 120 d’entre eux, originaires du monde entier : France, Japon, Espagne, Belgique, Allemagne, etc. Elle les a sélectionnés patiemment, pour leur personnalité mais aussi, bien évidemment, leur travail. « Etant moi-même architecte, je suis sensible à la recherche de textures et de matières, ainsi qu’aux formes singulières. J’apprécie tout particulièrement les univers qui se démarquent des autres », confie-t-elle. Ces céramistes, Estelle Loiseau les déniche sur Instragram ou ce sont parfois directement eux qui viennent à elle.

Grâce à sa boutique, elle peut désormais aller encore plus loin dans la valorisation de leur travail. Elle prépare en effet sa toute première exposition en avril sur le thème de « la couleur ». Une deuxième exposition, consacrée cette fois à une céramiste parisienne, suivra en juin 2022. Et qui sait, d’autres boutiques Brutal Ceramics pourraient voir le jour… Peut-être même à Tokyo, comme en rêve Estelle Loiseau.

Brutal Ceramics
19 rue Pétion 75011 Paris
Mercredi au vendredi : 11h30 - 18h
Samedi : 14h - 18h
brutalceramics.com