Ouvrir une boutique éphémère à Paris : mode d’emploi

Pourquoi ouvrir une boutique éphémère ?

Lorsqu’on a un projet de commerce, il peut être difficile de s’implanter (trouver des financements, choisir le bon emplacement, payer un droit au bail, s’engager sur un bail 3/6/9…).
Ouvrir une boutique éphémère / un pop-up store peut permettre de tester son projet en conditions réelles et de l’ajuster si besoin avant de se lancer pour de bon !

Ainsi, une boutique éphémère peut par exemple vous aider à :

  • mesurer la réceptivité des clients à votre concept et vos produits, sans prendre le risque de vous engager dans un bail classique ;
  • tester un emplacement, si vous hésitez entre plusieurs quartiers pour vous installer ;
  • essayer la vente dans une boutique physique si vous avez déjà du succès sur le web ;
  • promouvoir votre marque en créant l’événement.
     

Trouver un local

Le Testeur de commerce

Pour accompagner les porteurs de projets et encourager la création de nouveaux commerces à Paris, la Ville de Paris et la Semaest ont lancé en 2015 le « Testeur de commerce ». Disponible à la location entre quelques semaines et plusieurs mois, chaque  boutique éphémère « Testeur de commerce » vous permet de tester grandeur nature une activité, un concept, un produit avant de vous lancer dans la location d’une boutique à long terme et la signature d’un bail classique.

A la différence des pop-up store classiques, le Testeur de commerce vise à soutenir la création de boutiques pérennes à Paris, et en particulier d’activités innovantes ou à impact positif, engagées pour la solidarité ou la planète.
Il existe deux « Testeurs de commerce » dans les quartiers Lancry-Château d’Eau (10e) et Sedaine-Popincourt (11e).

Autres plateformes

Plusieurs sites internet référencent des espaces disponibles à Paris pour des locations éphémères : popmyshop, thestorefront, appearhere…

Signer un bail dérogatoire ou bail précaire

Le bail commercial classique de type 3/6/9 n’étant pas adapté à une location éphémère, il vous sera généralement proposé de signer un bail dérogatoire (aussi appelé bail précaire).
Il s'agit d'un contrat de location de locaux utilisé pour l'exploitation d'un fonds de commerce ou artisanal plus court que le bail commercial classique, qui permet au propriétaire et au locataire de ne pas s'engager sur une longue période. En savoir plus

<!> A ne pas confondre avec la convention d’occupation précaire. En savoir plus.

 

Démarches / réglementation

Immatriculation au RCS

Ouvrir une boutique éphémère est apparenté à la création d’une entreprise commerciale. Vous devrez donc vous inscrire au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS), un mois avant son ouverture et au plus tard, 15 jours après le début de l’activité.
Si vous possédez déjà un commerce immatriculé, la nouvelle activité temporaire sera considérée comme relevant d’un établissement secondaire, pour lequel, une inscription complémentaire au RCS est aussi nécessaire.

Normes

Comme pour une boutique « classique » vous devez respecter certaines normes afin d’exploiter votre boutique éphémère :
- Normes ERP : sécurité incendie, extincteurs,
- Accessibilité des locaux aux personnes à mobilité réduite,
- Affichage des prix à l’extérieur (vitrine) et à l’intérieur de la boutique.

Assurance

Vous devrez contracter une assurance multirisque professionnelle, indispensable en cas de sinistre ou dommages (incendie, dégât des eaux, vol, …).

 

Aménagement du local

Le succès de votre boutique éphémère est lié à votre capacité à vous différencier de la concurrence en proposant à vos clients un positionnement unique. Cela passe par la qualité des services et produits que vous vendez, mais pas seulement.

Pour un commerce de proximité et d’autant plus pour un pop-up store, l’identité visuelle et la scénographie sont des éléments décisifs car ce sont elles qui vont déterminer la première impression des passants, leur donner envie d’entrer et permettre de créer un véritable univers autour de votre marque.

L’aménagement, la décoration intérieure, la décoration de la vitrine, le mobilier… doivent donc faire partie intégrante de votre réflexion en amont de l’ouverture de votre boutique éphémère.

Communication

Communication digitale

Il est important de commencer à communiquer en amont de l’ouverture de votre boutique éphémère, surtout si vous avez déjà une communauté de clients en ligne à mobiliser.
Vous pourrez par exemple annoncer l’ouverture prochaine de votre boutique éphémère sur vos réseaux sociaux, sur votre site internet, dans votre newsletter ou via un mailing.
N’hésitez pas à alimenter vos réseaux sociaux quotidiennement (notamment Instagram et Facebook) avant l’ouverture pour créer du suspens et pendant toute la durée du pop-up afin de faire le buzz.  

Animations

Organisez des animations pour créer l’événement et faire venir le public dans votre boutique éphémère : inauguration, vernissage, journée presse, ateliers…
Vous pouvez également mettre en place des campagnes de communication plus classiques, comme la distribution de flyers dans le quartier (dans la rue et les boîtes aux lettres).