GPRU Saint-Blaise (20e)

saint-blaise paris 20 aménagement urbain semaest
saint-blaise paris 20 aménagement urbain semaest
saint-blaise paris 20 aménagement urbain semaest
saint-blaise paris 20 aménagement urbain semaest

Mandatée par la Ville de Paris depuis 2010 pour conduire l’opération de renouvellement urbain Cardeurs-Vitruve, premier secteur opérationnel du GPRU Saint-Blaise dans le 20e, la Semaest agit en partenariat avec la Mairie de Paris, la Mairie du 20e, les bailleurs sociaux concernés et les partenaires privés, et à l’écoute des habitants et des associations. Objectifs : désenclaver le quartier, améliorer la qualité de vie des habitants et insuffler un nouveau dynamisme économique.

Un ambitieux projet urbain

Au début des années 2000, Saint-Blaise fait face à des problèmes économiques et sociaux. Situé en périphérie de la ville, mal desservi, le quartier est enclavé.
Démarré en 2010, le projet de renouvellement urbain s’appuie sur un ambitieux programme de réalisations : la réhabilitation des immeubles de logements, le réaménagement des espaces publics, l’ouverture de nouveaux équipements pour les habitants, l’installation d’activités économiques et la création de deux nouvelles rues pour ouvrir le quartier.

L’arrivée du tramway boulevard Davout impulsera la dynamique du renouvellement urbain et lancera la première phase des travaux sur l'îlot Cardeurs-Vitruve, confiée à la Semaest.

La transformation du quartier : un bilan très positif

La création des nouvelles voies, rue du Clos et rue de Srebrenica, a permis de mieux relier le quartier au reste de la ville et d’améliorer les déplacements à l’intérieur de l’îlot Cardeurs-Vitruve. Le réaménagement complet du square des Cardeurs s’est traduit par la création, d’une part, d’un véritable jardin paysagé au bénéfice de l’ensemble des riverains et, d’autre part, d’un passage public pour les piétons. Les halls d’immeubles ont été retournés pour donner non plus sur le square mais sur la rue et des locaux commerciaux supplémentaires ont été créés en rez-de-chaussée.

En parallèle, les travaux de rénovation conduits par les bailleurs sociaux sur les immeubles de logements ont permis de réduire les consommations énergétiques des bâtiments et de baisser les charges des locataires. Des équipements de proximité ont également été créés ou améliorés pour répondre aux besoins des habitants : crèche, centre d’animation Wangari Muta Maathai, centre social Soleil Blaise, Maison des Pratiques Artistiques Amateurs, Théâtre aux Mains Nues.

Enfin, d’ici 2021, le bâtiment WikiVillage, construit par REI Habitat et ETIC, accueillera sur sept niveaux un village d’activités de 7 500 m² dédié à l’innovation, à l’économie sociale et solidaire, à la transition écologique et à l’agriculture urbaine.

Retrouvez le journal d'informations Cardeur Vitruve

 

Partager :