Un appel à projets pour soutenir les commerces culturels parisiens

Crédit photo : Mitchel Lensink / Unsplash

Après l'appel à projets dédié aux libraires lancé le mois dernier, la Ville de Paris propose un nouveau dispositif afin de soutenir les autres commerces culturels parisiens. Disquaires, ressourceries culturelles, commerces vendant des supports culturels d'occasion ou de collection... peuvent soumettre leur candidature jusqu'au vendredi 10 juillet 2020 à 18h.


Objectifs de l'appel à candidatures

Cet appel s’adresse à des commerçants culturels parisiens indépendants qui souhaitent :

  • équiper leur boutique pour assurer le respect des recommandations sanitaires pour leurs équipes et l’accueil de leur clientèle ;

  • développer leur activité via l’aménagement ou la rénovation de leur boutique ou lieu d’exploitation commerciale ;

  • accroître leur attractivité et de développer leur activité via une diversification de leurs offres ou l’acquisition d’outils et d’équipements innovants pour faciliter ou enrichir le lien à la clientèle.

Il s’adresse à des structures dont le siège social est à Paris. Sauf exception, un seul dossier par an et par structure pourra être examiné. Ainsi, un établissement ne pourra pas bénéficier de plusieurs aides la même année pour le même objet. Sauf exception, l’instruction de la demande ne pourra être engagée que si toute aide antérieure a été dûment soldée.


Modalités de candidature

Les projets retenus pourront prétendre à un soutien uniquement pour les dépenses d’investissement nécessaires à la mise en place du projet.  et réalisées après la date du 1er mars 2020. Les lots pourront couvrir jusqu’à 70 % du montant HT des travaux à réaliser dans la limite de 20 000 euros, sur avis d’un jury.

Les lauréats, à l’issue du jury confirmé par un vote en Conseil de Paris, signeront une convention permettant le versement de l’aide.


Critères de sélection des dossiers

Les dossiers reçus seront examinés sur la base des critères suivants :

  • L’impact qualitatif des services proposés, la valeur ajoutée du projet vis-à-vis de l’existant, et la capacité du projet à générer des flux de public supplémentaires.

  • Le modèle économique du projet, son équilibre et sa viabilité dans le temps ;

  • Le caractère singulier de la demande d’aide, au regard des autres accompagnements existants dans le secteur culturel ;

  • La cohérence et la pertinence du projet, et sa capacité à bénéficier à la dynamique du quartier.

En savoir plus et soumettre sa candidature

Partager :