Exploration de l'e-gouvernance en terre baltique

19-07-2017

Du 5 au 7 juin 2017, la SEMAEST a rejoint ses partenaires européens du réseau ‘Interactive Cities’ d’URBACT III tout d’abord pour un cas d’étude à Helsinki, puis à Tartu (Estonie). La thématique de travail pour les trois jours portait sur les manières de mieux impliquer les habitants sur les réseaux sociaux publics. La Finlande et l’Estonie ont impressionné les partenaires par leur avancée en termes d’e-gouvernance.

A Helsinki, la mobilisation régulière par la Ville du vaste écosystème d’acteurs du web a permis la création de plateformes numériques publiques concentrant une masse d’informations en open data, telles que « Helsinki App » et « VARAAMO ». La concertation avec les habitants est constante, que ce soit en présentiel ou en ligne sur des sites interactifs. Les services municipaux sont formés depuis plus de 20 ans au Design Thinking, ce qui leur permet d’animer dans tous les domaines des ateliers participatifs dynamiques.

A Tartu, partenaire direct du réseau ‘Interactive Cities’, la municipalité était fière de montrer les résultats de 20 ans d’engagement de l’Etat estonien dans la construction d’une administration transparente, efficace et à l’écoute de ses citoyens grâce au numérique.  Le niveau de numérisation de la société est très élevé  (vote en ligne, renouvellement d’ordonnances médicales, cadastre complet avec les noms des propriétaires en open data, Wifi gratuite dans les rues de Tartu, carte interactive d’aménagement du territoire local en ligne). Il est un des 1ers Etats européens à avoir créé son  budget participatif en 2013.

Prochaine rencontre : les 7 et 8 novembre 2017 à Gand

Partager :